Écrire un témoignage

Chris, 45 ans

FRANCHIR DES CAPS... ALLER AU-DELÀ...

03 juin 2020

Parfois, on ne parvient pas à franchir des caps. Un plafond de verre s'installe, un ensemble de "pourquoi ça ne va pas ? Pourquoi ça n'avance pas ?...." Véronique Salman a apporté, avec son écoute bienveillante et positive, des mots qui éclairent, qui expliquent (en profondeur), qui lèvent les plafonds de verre... Puis, le ciel s'éclaircit, des caps sont franchis, des libertés sont retrouvées... tout cela avec élégance, efficacité. En face à face, par Visio....Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre...et aujourd'hui, je sais que j'aurais aimé vivre cette rencontre bien plus tôt dans ma vie. Véronique Salman a véritablement changé ma trajectoire ! Je ne peux que vivement la remercier : MERCI.

Vatty K., 32 ans

UNE THÉRAPIE QUI AURA CHANGÉ MA VIE

15 mars 2020

Véronique Salman m’est d’une aide extrêmement précieuse. Pragmatique dans ses conseils, très pertinente et dotée d’une très bonne maîtrise des concepts psychanalytiques, elle m’aide à y voir plus clair dans mes choix, et à mieux comprendre les autres et moi-même, en creusant notamment dans les évènements du passé qui peuvent façonner nos ressentis et comportements présents. Je la recommande vivement.

 

Par ailleurs, j’apprécie beaucoup le format de consultation par Skype. Si certains peuvent être dubitatifs quant à l’efficacité par rapport à des consultations en présentiel, je trouve au contraire que cela offre une flexibilité bien plus grande (faire ses consultations de n’importe où, surtout quand vous avez un agenda changeant qui nécessite beaucoup de déplacements) tout en ne perdant rien en substance et en qualité de l’échange ! Un grand merci pour cet accompagnement d’une qualité remarquable !

 

Isabelle D., 45 ans

LA VÉRITÉ ET MA LIBERTÉ PAR L’ABOLITION DE MA TRILOGIE

9 février 2020

Je suis de nature inhibée. Depuis le plus loin que je me souvienne, je suis à l’écoute et prête à aider l’autre à la première occasion, en ne prenant pas du tout en compte mes besoins et envies. Ce qui m’a valu une image de quelqu’un de réservé, en manque total de confiance en soi et surtout d’ «abusable ».


Une souffrance que j’ai portée durant presque tout ma vie. Mais c’était normal. C’était ancré en moi et je ne pouvais rien y faire. Et au fil des années, je me suis isolée et j’en suis venue à me détester.


J’ai essayé, une fois, il y a quelques années. Je suis allée voir un psychologue à la méthode « Allongez-vous, parlez-moi de vous, je vous écoute. …..mmmh….. oui …. Mais sinon …. Emmemmh…(ronffl !). Et bien, c’était très bien, on se voit la semaine prochaine ». Ça a duré quatre mois, j’ai pris des médicaments. Nada. Jamais plus.

Un énième événement professionnel, l’apothéose de l’abus et du harcèlement moral, m’a récemment mise KO. Burn-out. Bien entendu, je n’ai pas voulu m’arrêter, pas voulu prendre de médicaments, pas voulu aller voir de psy. Et je voulais aussi m’en sortir à tout prix. J’ai donc fait d’autres démarches. Notamment, auprès de l’Agence Pour l’Emploi des Cadres, qui m’a conseillée d’aller voir Madame Salman, coach aussi, avant de poursuivre dans mes démarches de changement professionnel. Je bloquais depuis trois mois, il fallait imaginer autre chose.
Je pensais faire trois ou quatre séances de coaching, je ne savais pas trop où je m’étais les pieds, mais le coaching est à la mode, alors pourquoi pas !

Premier rendez-vous, premier entretien : Chaleur, Écoute, Bienveillance, Partage, Échange, Présence, Intelligence. J’ai été tout de suite rassurée. Moi : « C’est ça le coaching ? C’est vraiment top ! ». Madame Salman : « Pas tout à fait. Vous entamez une thérapie là, Madame, ça va demander du temps ». Dépitée, je veux que ça aille vite, déjà tellement de temps perdu. Mais un je ne sais quoi de confiance me pousse à continuer. Peut-être parce qu’on a à peine parlé de ma problématique du boulot. En remontant le fil de mon histoire, j’ai très vite compris que le problème n’était pas le Maintenant mais le Pourquoi (lequel apparaîtra délicatement au cours des séances suivantes). Et c’était parti.

Véronique Salman a tout de suite vu qu’il fallait être constamment à mes côtés. Je dégringolais. La chute libre. Et elle ne m’a jamais laissée. Avec toute sa bienveillance, elle est là pour que je reste debout, et surtout en douceur envers moi-même. Rapidement une confiance totale et réciproque s’est instaurée entre nous. Madame Salman est comme mon copilote de rallye. Elle réussit à synchroniser rapidement la lecture de ses notes avec le défilement de mon parcours tout en s’adaptant aux conditions souvent mouvantes et stressantes. Et ma progression peut ainsi se faire plus sereinement et à mon rythme.

Les séances sont dynamiques, on parle, on n’arrête pas d’échanger. Trois quarts d’heure, qui comptent pour trois heures, tellement elles sont remplies d’informations, de compréhension, de franches rigolades ou d’abattement total suite à une révélation douloureuse. Mais toujours avec un vrai soutien, un encouragement constant à « comprendre d’où ça vient » et des « ne vous inquiétez pas, je suis avec vous, on va le faire et y arriver ensemble » à la fois exprimés, implicites et bien réels.


On ne sort jamais d’une séance sans avoir fait un pas, un bond, en avant, sans avoir une piste de réflexion, un livre à consulter, une vidéo d’un éminent psychologue à regarder. A chaque fois c’est une référence pertinente au sujet de la séance. Ce qui fait qu’on avance à vitesse TGV, comme j’ai pu dire une fois (Thérapie Grande Véronique).


De mon côté, entre deux séances, je fais des recherches, je m’interroge, je jongle entre les émotions, abattue, en colère, fière, reconnaissante, et je peux tout dire par mail à Madame Salman. Le journal intime de mon quotidien. Je sais qu’elle est là.

Rien que le fait de pouvoir envoyer un mail, même si je sais qu’elle n’était pas obligée de répondre, juste le fait de savoir que quelqu’un est à l’écoute lors de mes doutes et mes moments douloureux, me permet de patienter jusqu’à la séance suivante. Et là, on commente le contenu de mes mails. Je ne suis plus seule.

C’est tout ça qui fait la richesse la puissance et l’incomparable efficacité de la méthode Véronique Salman. C’est là que j’ai découvert la notion d’alliance thérapeutique indispensable, unique et merveilleuse, et qui m’a complètement fait changer ma vision antédiluvienne de la psychothérapie.


J’ai pris mon envol, j’ai découvert mon indépendance, mon autonomie, ma renaissance à la vérité de mon Moi. Et ça a été plus vite que je ne l’espérais. Ce n’est aujourd’hui pas terminé. Mais le parachute est ouvert. Je vais faire attention aux dernières bourrasques et profiter de la vue et voir où je veux me poser maintenant.

Parce qu’au final, pour être disponible aux autres, il faut déjà être attentif à soi. Ne pas s’occulter, l’enfouir et ne plus s’exprimer uniquement lorsque la cocotte est pleine, dans la violence et l’irraisonné. C’est en cela que Madame Salman m’a aidée.


Repérer, faire émerger les souffrances de toutes sortes, vécues lors de mon enfance et entretenues ensuite. Apprendre à ne plus les normaliser et ainsi à ne plus les reproduire sur moi ou mon entourage. Apprendre à être moi-même non seulement avec mon Moi conscient mais en harmonie et en symbiose avec mon Autre, et ne plus persister dans mes erreurs.

Être en prospection, plutôt qu’en introspection. Un Sincère Grand Merci Madame Salman

Carole P., 53 ans

MON MOI S’ÉCLAIRCIT ET LE SOLEIL ARRIVE !

17 décembre 2019

Avec Madame Salman, j’ai rencontré une écoute attentive, de l’empathie, qui m’ont aidé à pouvoir parler et me confier, à ma plus grande surprise, sans réel blocage, ce que jamais je n’avais fait jusqu’alors. Je gardais tout pour moi, mes sentiments, mes émotions, et joies et mes peines, jamais je ne me suis livrée… et me voilà qui me mets à parler ! Un échange qui fait avancer, des questions/réponses qui suscitent des réflexions, qui éveillent des sujets nouveaux pour moi, sans doute bien enfouis et coincés au fond du ventre ou de la tête, je ne sais pas … Chaque rdv est une découverte, une avancée qui retentit, des éléments qui font échos, des sujets qui surgissent et qui font souffrir. J’ai pris conscience, souvent, me disant « ah oui c’est vrai, oui c’est moi, effectivement avec le recul », puis je me suis dis que je devais changer mes lunettes (je n’en porte pas) pour me voir autrement, regarder autour de moi avec un œil nouveau. J’ai pris conscience de beaucoup de choses, un petit échantillon sans doute qui me fait sortir de ma victimisation. Je me sens mieux, j’ai élargi ma vision, le soleil semble approcher et éclaircit déjà mon horizon.

Prendre conscience est essentiel pour exister.

Stéphane Q., 58 ans

QUEL CHEMIN !

22 juin 2018

Je ne savais pas ce qui m’attendait quand j’ai rencontré Véronique Salman il y a quelques mois, à la demande de l’un de mes enfants. Je ne savais pas que je souffrais, et encore moins de quoi.


Mais elle m’a pris la main (ou plutôt mon esprit), m’a écouté, m’a accueilli, m’a parlé, m’a renvoyé mon image. J’ai appris, j’ai découvert, j’ai résisté, j’ai lâché prise, j’ai reculé, j’ai plongé, pour mieux ressortir par le haut. Nous avons pris toutes les pièces éparpillées du puzzle de ma psyché, et nous les avons mis en place, patiemment, pièce par pièce. Les résultats apparaissent maintenant. Ils sont tangibles. Ils sont là, devant moi. Je ne vois plus seulement l’ombre, mon ombre, mais l’ombre et le soleil.


Travailler en interactivité nous a permis, elle et moi, d’aller plus vite, plus loin. Je pense que sinon je serais encore sur le divan longtemps. Bel exemple d’interactivité à distance que je recommande car, en effet, toutes les séances se sont faites par Skype.

 

Merci, Véronique Salman, pour cette étape de vie. Vous êtes formidablement outillée, empathique et compétente. Vous êtes exceptionnelle. Puissent d’autres personnes profiter de vos talents.

Édouard A., 26 ans

18 septembre 2014

Le coaching m’a fait grandir humainement tout au long des séances avec madame Salman. Je suis venu au départ pour des crises d’angoisse qui revenaient régulièrement. Non seulement ces crises ont disparu, mais nous avons pu également faire ensemble une démarche analytique afin de mieux comprendre les causes de mes différentes attitudes au quotidien. Sceptique lors des premières séances quant à l’efficacité de nos entretiens, j’ai fait confiance progressivement à madame Salman et j’ai obtenu rapidement des résultats qui m’ont poussé à continuer la thérapie. Je recommande vivement ces séances aux étudiants qui peuvent traverser des périodes difficiles lors de leurs études, pour grandir avec confiance et assertivité.

P.-O. M., 42 ans

7 août 2014

Pragmatique et cartésien, j’étais sceptique sur l’efficacité réelle d’une démarche de coaching. Néanmoins, j’ai eu l’opportunité de rencontrer Véronique Salman, avec laquelle nous avons travaillé sur mes problèmes de communication. Véronique Salman s’est appuyée sur une grande connaissance de l’humain et, surtout, sur une formidable capacité d’écoute active et d’empathie pour conduire cet accompagnement.

Cela m’a permis de comprendre les dysfonctionnements de communication, dont j’étais affublé, et d’obtenir des retours rapides grâce à des techniques de coaching éprouvées. Je recommande vivement Véronique Salman pour son approche professionnelle, ses aptitudes et compétences.

Sylvie N.H., 55 ans

23 juillet 2014

J’ai fait appel à Véronique Salman dans le cadre personnel. Elle m’a aidé à résoudre les conflits liés à la famille recomposée. J’ai trouvé sa prestation très professionnelle, à l’écoute et surtout objective. Grâce à ces séances (que nous avons menées par Skype compte tenu de la distance kilométrique), nous avons retrouvé la paix et la sérénité auxquelles nous aspirions tous.

Éric-Emmanuel S., 35 ans

9 juillet 2014

Quand je suis venu à mon premier rendez-vous de coaching, j’ai apporté mon CV pour me préparer à un entretien d’embauche. La coach m’a gentiment fait remarquer que je risquais d’avoir des sacrées difficultés à être embauché. Ben, pourquoi ?, ai-je dit, parce que je sors d’une bonne école et que j’ai déjà une bonne expérience professionnelle ! Simplement parce que je n’avais pas mis mes coordonnées. Il y avait donc peu de chances qu’on me rappelle ! Qu’est-ce que ça dit de vous ? m’a demandé Véronique Salman ? Ben, que j’étais pas très fort en communication. Depuis, ça va mieux.

Sylvie N.

5 mars 2014

Le coaching est très intéressant car il vous met devant une réalité dont vous n’aviez pas conscience. Il ne vous explore pas jusqu’aux tréfonds de votre petite enfance, il vous propose juste comment faire pour atteindre un objectif. J’ai été bluffée par la force des questions de ma coach. Elles en disent long parce qu’elles sont bien posées. Mais c’est logique, dans le fond, elle a été journaliste, elle sait interviewer.

Elisabeth P.W.

28 novembre 2013

Dans le cadre de la restructuration de ma société, il a fallu poser tout à plat, considérer chaque option, envisager des actions, encourager ou supprimer des modes de fonctionnements. Le coaching en développement personnel m’a apporté un regard nouveau sur mes compétences et mes ressources propres. J’ai ouvert les yeux sur des points essentiels de mes comportements. J’ai découvert mon potentiel. Ce fut tellement probant que j’ai proposé à mon fils de prendre des séances de coaching pour que, lui aussi, il trouve des réponses à ses questions.

Christian R.

30 juillet 2013

Mon problème, c’était de parler en public de manière concise et percutante. J’endormais mon auditoire, je rendais moi-même mes sujets fades. Avec le coaching, j’ai appris ce qu’est un message synthétique, pertinent, interactif et utile. Ça change tout ! Deux séances de médiatraining ont été suffisantes.

Marlène G.

3 avril 2013

En prévision des épreuves orales du Bac, j’ai fait des séances de coaching. J’ai appris comment gérer ma timidité et parler à un examinateur sans (trop) bafouiller. En fait, j’ai découvert que parler en public n’est pas forcément lié à un manque de confiance en soi. J’ai travaillé là-dessus pendant cinq séances.

Joëlle M.

31 mars 2014

Ce que j’ai apprécié, c’est de trouver en moi des ressources que j’ignorais ou que je n’ai pas pensé à utiliser dans ma situation. C’est grâce aux questions de mon coach que j’ai compris quoi faire, quand agir, pourquoi changer, comment l’annoncer. En fait, le coaching m’a permis de me redresser et d’avancer. J’ai eu besoin de huit séances.

Mon livre, La Trilogie Inconsciente, est disponible auprès de vos libraires et sur :

www.fnac.com

www.amazon.fr

Également disponible auprès de mon partenaire nordiste :

www.thebookedition.com

Livraison rapide en France
et partout dans le monde.

06 80 70 00 57

23 avenue Bernadette

59110 La Madeleine, France

  • Facebook
  • LinkedIn

Véronique Salman site officiel

© Tout droits reservés

Mention légales